Linky installé contre votre volonté ! Comment faire ?

L’installation du compteur électrique communicant linky est en cours dans nos villes (Yerres, Brunoy, Montgeron,…

Lorsque votre compteur se trouve à l’extérieur de votre propriété (dans une armoire sur la façade) ou bien dans des parties communes de votre immeuble, les installateurs peuvent le remplacer par un Linky sans que vous ne soyez au courant ou lors de votre absence.

installation-compteur-linky

Sachez qu’à plusieurs endroits en France les habitants ou des groupes ont réussi à faire ré-installer un ancien compteur.

Vous trouverez ci-joint (Communiqué collectif Tarn sud_2017-12-21) un communiqué du collectif Stop Linky Tarn Sud qui relate lui aussi la réinstallation d’un compteur ordinaire à Castres grâce à l’engagement solidaire des citoyens.

Pour mémoire, un compteur ordinaire a été réinstallé à Auch :
La Dépêche –  09/01/2018
https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/09/2718276-fils-souffre-epilepsie-enedis-accepte-retirer-compteur-linky-apres-an.html

Un compteur ordinaire a été réinstallé aussi à Libourne suite à l’action courageuse d’une habitante :
http://www.sudouest.fr/2017/06/13/un-sos-pour-retirer-leur-compteur-linky-3527526-2780.php

Si vous êtes l’objet d’une installation de Linky contre votre volonté, contactez immédiatement (« tant que c’est chaud ») les médias locaux (le journal du coin, France bleu, France3, etc) et dénoncez avec la plus grande virulence le passage en force antidémocratique d’Enedis et des ses sous-traitants. Si possible, faites venir voisins, amis, famille… exigez du maire qu’il vous soutienne, ne serait-ce qu’au nom du respect du choix de chaque habitant.

Les dirigeants d’Enedis craignent énormément la médiatisation de leur exactions, vous pouvez obtenir le retour immédiat de votre compteur ordinaire…

linky_non

Publicités

Pour tout savoir sur les compteurs communicants, Linky, Gazpar et cie…

Faut-il refuser les compteurs communiquants : Linky, Gazpar et cie ?
Conférence filmée le 3 novembre 2017 à Poitiers
Organisée par le collectif Deux-Sèvres Refus linky Gazpar
Animée par Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Responsable du site web : http://refus.linky.gazpar.free.fr

Linky : le passage en force et par ruse

La municipalité de Brunoy a pris en juin 2016 une délibération interdisant le remplacement des compteurs d’électricité, de gaz et d’eau, par des compteurs communicants. Elle en a averti ENEDIS qui déploie le compteur électrique LINKY et lui a demandé de surseoir à son installation sur le territoire de la ville.

A Brunoy, comme c’est cas ailleurs parmi les plus de 400 communes ayant ainsi interdit la pose du Linky, ENEDIS fait peu de cas de la décision du Maire et du Conseil Municipal et a, semble-t-il, débuté la pose des compteurs Linky. Cela a tout d’un passage en force.

Si votre compteur est situé dans votre habitation, il est assez facile de s’opposer à ce qu’un installateur change votre compteur pour un Linky. Mais attention, les installateurs utilisent aussi la ruse. Ainsi nous avons reçu à titre personnel un appel téléphonique d’une personne qui nous proposait de venir voir notre compteur afin de poser une étiquette s’il est ancien. Il est très probable qu’en laissant pénétrer un technicien sous un tel prétexte, nous nous retrouverions dotés d’un Linky sans avoir eu notre mot à dire.

Que faire en tant que particulier pour refuser le Linky ? La réponse se trouve ici : Note-Linky-PARTICULIERS

Les méthodes scandaleuses d’Enedis pour poser le compteur Linky

Le document qui suit est édité par Enedis afin de donner les instructions aux poseurs de Linky confrontés à des difficultés d’accès et/ou au refus des habitants. Le moins que l’on puisse dire est que la société gestionnaire du réseau de distribution d’électricité veut passer en force sans, officiellement, toutefois sortir du cadre légal. Certains parlent d méthodes de voyous. Entrer dans une propriété privée sous prétexte que le portail, la porte, n’est pas fermé à clé ! Casser des cadenas ! Inadmissible !

 

RASSEMBLEMENT NATIONAL STOP-LINKY (et autres compteurs communicants)

RASSEMBLEMENT NATIONAL STOP-LINKY
(et autres compteurs communicants)

Rassemblement Stop Linky.jpg

Mercredi 22 mars 2017, l’Association des Maires de France (AMF) organise avec Radio-France et Public-Sénat une journée entièrement consacrée aux communes dans le cadre de la campagne présidentielle, et tous les candidats à l’élection présidentielle ayant déposé les fameux 500 parrainages seront reçus.

Cf : http://www.amf.asso.fr/document/index.asp?DOC_N_ID=24303&TYPE_ACTU=1

 

C’est l’occasion de faire entendre pour le mouvement Stop-Linky (Collectifs, associations, particuliers, élus municipaux, etc). En effet, une colère de plus en plus puissante gronde dans toute la France face aux passages en force d’Enedis et de ses sous-traitants qui tentent d’imposer leurs compteurs par la désinformation, les menaces, intimidations, etc.

D’autre part, l’entreprise Enedis (appuyée par les Préfets, qui ne sont donc pas au service des citoyens mais des intérêts industriels)attaque devant la justice administrative les municipalités qui prennent des délibérations pour protéger leurs administrés en interdisant le déploiement des compteurs communicants.

Or, au lieu de soutenir les maires et les conseils municipaux, les dirigeants de l’Association des maires de France prennent fait et cause pour les industriels et pour les compteurs Linky et cie. C’est inacceptable.

 

D’innombrables citoyens et élus ne veulent pas de ces compteurs communicants qui :

– mettent en cause les libertés publiques (captation d’innombrables informations sur la vie privée)
Cf : http://www.ldh-france.org/linky-compteur-communicant-en-dit-beaucoup-notre-vie-privee

– mettent en danger la santé des habitants (émissions permanentes d’ondes électromagnétiques), alors que les études officielles sont contestables et contestées
Cf : Criirem http://bit.ly/2m7ohVb et Robin des Toits http://bit.ly/2l2NW0t

– nuisent à l’environnement (destruction de 81 millions de compteurs en parfait état de marche)
Cf : http://rmc.bfmtv.com/emission/compteurs-linky-de-veritables-big-brother-a-notre-domicile-962684.html

– détournent l’argent des citoyens (qui devrait servir à renforcer le réseau électrique ou à lutter contre la précarité énergétique et non à payer des compteurs communicants chers, fragiles, piratables, etc)
Cf https://blogs.mediapart.fr/ben-lefetey/blog/050516/et-si-les-milliards-du-linky-servaient-lutter-contre-la-precarite-energetique

– font augmenter les factures et les abonnements (sauf à s’habituer à vivre en disjonctant vingt fois par jour)
Cf : http://bit.ly/2kDrFtR ou http://bit.ly/1TjMweA

– font disfonctionner les appareils de votre logement
Cf : http://bit.ly/2gMUCjS ou http://bit.ly/2lZK4kW

 

Mais cette colère est à ce jour ignorée par les « autorités » et par la plupart des candidats à l’élection présidentielle. Alors faisons-nous entendre  ! Nous demandons le droit pour chaque commune d’interdire le déploiement des compteurs communicants sur son territoire et, lorsque la commune ne prend pas une telle décision, le droit pour les particuliers de refuser ces compteurs…