Notre approche

L’usage du téléphone portable s’est généralisé et a connu un très fort développement en quelques années. Il est indéniable que les technologies sans fil ont apporté un confort, une facilité d’utilisation et une capacité de joindre et d’être joignable bien plus importants. La volonté des entreprises de faire du business, à grand renfort de marketing, a créé une véritable dépendance au téléphone qui sert maintenant, et probablement demain plus encore, à bien d’autres choses que de téléphoner.

Si l’on peut se questionner sur les aspects sociaux et psychologiques des technologies et , en l’occurrence, des technologies sans fils, notre propos n’est pas là.

Nous avons créé l’association Antennes Brunoy Vigilance pour adresser les questions environnementales et principalement de santé. Les antennes relais et les téléphones eux-mêmes sont-ils sans danger pour l’homme et son environnement ? Sommes-nous bien informés, de manière objective et indépendante ?

Il nous a paru important de bien préciser notre position. Nous sommes nous même utilisateurs de téléphones, de manière très modérée. Nous ne refusons pas la technologie et ses avantages mais nous pensons qu’en la matière comme dans bien d’autres domaines, elle est développée à outrance au détriment de la santé des utilisateurs et de la population en général. Nous sommes convaincus que les rayonnements électromagnétiques ont des effets biologiques très importants et graves sur les organismes vivants. Cette conviction s’est forgée tans par nos lectures, notre « culture écologiste » militante et associatives, que par la connaissance et la rencontre de personnes électro-sensibles.

Dès lors notre intension est d’agir au niveau de notre commune pour informer les habitants et surtout pour travailler la question des antennes relais avec la municipalité. Si les possibilités d’action des maires sont limités par la jurisprudence, ils doivent être informés par les opérateurs des projets de nouvelles antennes ou de modification d’antennes existantes et doivent mettre ces informations à disposition des habitants. Ils peuvent aussi établir une instance de concertation et/ou faire pression sur les opérateurs. Le premier contact avec le maire est plutôt positif, il s’est dit demandeur d’information et d’aide sur ces sujets.

Si nous sommes motivés et investis, nous ne sommes pour autant pas spécialistes en ce domaine.
L’association travaillera avec ses homologues nationales, en particulier avec Robin des Toits qui nous conseille d’ores et déjà et à laquelle notre groupe adhérera. Pour cela et pour être représentatifs au niveau communal, nous avons besoin de vous ! Alors n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou messagerie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s