Linky, le compteur dangereux arrive !

L’Europe a décidé par une directive de 2009, qu’en 2020 80% des foyers européens devront être équipés d’un compteur électrique communiquant. En France, c’est la loi de transition énergétique publiée le 18 Aout 2015 qui instaure le déploiement de 35 millions de compteurs Linky, ce qui coûtera la bagatelle de 5 milliards d’euros que, d’une manière ou d’une autre, le consommateur paiera.

installation-compteur-linky

Linky, le compteur électrique communiquant, ainsi que ses compères compteurs de gaz (Gazpar) et compteurs d’eau communicants sont sensés apporter nombre « d’avantages ». Des avantages, mais pour qui ? Par exemple, ces compteurs sont gérables à distance sans nécessiter d’intervention sur place, que ce soit pour d’ouverture d’une ligne ou pour e relevé des consommations. A qui bénéficiera la suppression d’emplois induite ? Si la plus grande partie des avantages prétendue est contestable et contestée par des associations, le problème majeur concerne notre santé. En effet, les compteurs communiquent en émettant des ondes radioélectriques par le biais de toute notre installation électrique domestique.

Des risques pour notre santé
La technologie des courants porteurs en ligne (CPL 63 à 95 kilohertz) a été choisie pour véhiculer l’information sur le réseau de distribution d’électricité. Le CPL est aussi injecté dans les locaux, et donc dans nos habitation dont l’installation électrique n’est pas adaptée. Il faudrait que les câbles électriques soient blindés pour éviter que des micro-ondes soient émises par les fréquences CPL injectées sur le réseau. Etant donné que nos installations ne blindés nos fils électriques vont émettre des ondes nocives pour la santé jusqu’à une distance estimée à plus de 2 mètres. De plus, sur chacun des 740 000 transformateurs de quartiers, des modules GPRS 2G+, émetteurs de micro-ondes, seront installés quasiment à hauteur d’homme. Ces ondes ont été classifiées comme potentiellement cancérigènes par le centre international de recherche sur le cancer qui dépend de l’Organisation Mondiale de la Santé.

En 2013, l’ANSES a reconnu des effets biologiques certains sur la santé, notamment certaines tumeurs cérébrales dues aux radiofréquences. Cette Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a donc conseillé de réduire les niveaux d’exposition . Le déploiement des compteurs Linky va à l’opposé de cette préconisation.

Les personnes devenues électrosensibles dans le niveau ambiant actuel d’exposition électromagnétique et radioélectrique, qui pourtant respecte les lois françaises en vigueur, sont la preuve vivante que les normes actuelles ne protègent pas la santé de l’être humain. Ces personnes seront les premières impactées par l’augmentation du niveau d’exposition engendré par le déploiement de 35 millions de compteurs Linky, mais c’est aussi chaque citoyen français qui verra sa santé mise en danger. Nous sommes tous à des degrés divers électrosensibles, souvent sans le savoir.

Systeme Linky

Des risques d’incendie
Les radiofréquences CPL émises par les compteurs Linky posent un grave problème de sécurité incendie car les câbles du réseau électrique ne sont pas conçus pour transporter des radiofréquences. Lors de l’expérimentation menée en France en 2010 dans seulement deux régions de France (Indre-et-Loire et région lyonnaise), plusieurs incendies ont été déclenchés.
EDF a publié le 15 juillet 2015 de nouvelles conditions générales de vente dans lesquelles tout incendie est assimilé à un cas de force majeure dans lequel ERDF dégage sa responsabilité. Cela signifie qu’en cas d’incendie provoqué par le compteur Linky ou par les radiofréquences qu’il injectera dans nos câbles et fils électriques, ainsi que dans les appareils électriques qui ne sont pas blindés contre ces radiofréquences, il appartiendra au client –c’est-à-dire à la victime– de prouver la responsabilité d’ERDF.

Des risques de pannes
EDF dégage également sa responsabilité et celle d’ERDF en cas de pannes chez des particuliers provoquées par le Linky. Ce sera donc au client de prouver que ces pannes ont été causées par le Linky. Des  pannes répétées d’ordinateurs et de téléviseurs ont déjà été constatées dans des logements équipés de compteurs Linky. Chez des commerçants ces pannes ont touché le matériel professionnel, la réparation a été faite à leurs frais.

Ces risques techniques importants sont majorés par la fragilité du matériel électronique face aux circonstances exceptionnelles, comme l’ont démontré les incendies qui se sont déclenchés, lors de la canicule de début juillet 2015, là où les travaux de déploiement du Linky dans les transformateurs avaient déjà commencé : Bretagne, Pays-de-Loire, Nord et région Lyonnaise. Dans certains cas, il a fallu plus de 12 heures pour rétablir le courant.

Problème de responsabilité en matière d’assurance
L’ensemble des compagnies de réassurances exclut la prise en charge en Responsabilité Civile des dommages liés aux ondes électromagnétiques.
Par ailleurs, dans ses contrats, EDF indique : « L’installation électrique intérieure du client commence aux bornes de sortie du disjoncteur de branchement. Elle est placée sous la responsabilité du client. »
En cas d’incendie électrique, il existe donc un vide juridique en ce qui concerne la responsabilité en matière d’assurance.

Problème de vie privée et de libertés individuelles
Le compteur Linky portera atteinte à la vie privée puisqu’il permettra de connaître en temps réel le taux d’occupation des lieux par l’indication du nombre d’appareils électriques branchés. De plus, il rendra la France vulnérable face aux hackers et au cyberterrorisme.

Problème de protection du consommateur
L’UFC-Que Choisir dénonce également un surcoût pour les consommateurs et des services payants associés au pilotage à distance des consommations.

A l’étranger, la marche arrière a déjà commencé
Depuis 2011, en Californie notamment, a commencé la phase du démontage, des « smart meters », imposée légalement devant le constat de leur impact sanitaire : augmentation importante des taux de cancers, et leucémies chez l’enfant.

Regenere / Thierry Casasnovas

Que faire ?

Face à ces risques, que peut-on, que doit-on faire, que peut-on faire ?
A titre personnel il faut refuser tout changement de compteur par un compteur communicant.
Vous pouvez savoir à quel période l’installation d’un compteur Linky est prévue dans votre ville en consultant ce site : http://www.erdf.fr/linky-bientot-chez-vous.
Vous  serez prévenu par un courrier d’ERDF au moins un mois avant la pose du compteur.
Des associations de consommateurs indiquent qu’il est impossible de refuser l’installation du compteur et qu’un tel refus risque d’entraîner une rupture du contrat. Notons cependant que la loi de transition énergétique prévoyait initialement des sanctions financières en cas de refus (pour compenser le coût d’obligation de faire des relevés manuels de consommation) mais que cette disposition a été retirée de la loi finalement votée.

Les associations préoccupées de la santé publique (Robin des toits, Next-up) conseillent instamment de signifier votre refus par lettre recommandée à ERDF en demandant un courrier officiel garantissant l’absence de toute toxicité sur l’ensemble de l’installation comportant un compteur LINKY.

Etant donné que les compteurs et l’infrastructure de distribution électrique sont la propriété des collectivités territoriales, il faut tout d’abord demander au maire de la commune de faire en sorte que le conseil municipal prenne une délibération refusant le déploiement des compteurs communicants sur la commune. En effet, ce sont les collectivités territoriales qui sont propriétaires des compteurs et infrastructures de distribution. Le maire signifiera son refus à ERDF, GRDF et au distributeur d’eau dans sa commune. Une telle disposition aidera grandement le particulier à justifier son refus si ERDF persistait dans sa volonté d’installation.

Linky Action Nationale : ERDF Touche pas à mon compteur

Pour plus d’information, conseils

Le site de Santé Publique Éditions d’Annie Lobéhttp://www.santepublique-editions.fr/

Publicités

4 réflexions sur “Linky, le compteur dangereux arrive !

  1. Sylvie Jéhanno, directrice clients particuliers chez EDF :

    « Une fois muni de l’émetteur radio Linky (ERL), il pourra communiquer ses données à l’ordinateur, à la tablette ou au smartphone, et se relier directement aux objets connectés : thermostat, chaudière, pompe à chaleur, radiateur, ampoules… Les spécifications définitives de l’ERL seront connues début 2016, afin que les fabricants d’objets connectés puissent y adapter leurs produits. »

    http://www.lesechos.fr/thema/transformation-globalisation/021473298746-edf-invite-ses-clients-particuliers-a-devenir-consommacteurs-1176469.php

    J'aime

    1. Et toujours plus d’ondes et de danger pour la santé !
      Et ainsi le distributeur d’électricité pourra vraissemblablement commander l’alimentation électrique de nos appareils selon ses propres besoins et contraintes !
      On nous parle de consomacteurs, tu parles ! Tout cela n’est que gadgets et business dans une fuite en avant technologique destructrice. Stop !

      http://www.smart-electric-lyon.fr/projet/lemetteur-radio-linky-erl/

      J'aime

  2. Je suis plutôt dubitative face à cette avancée technologique dans le marché de l’énergie. Il serait judicieux de s’en tenir aux compteurs traditionnels, bien qu’on arrête pas le progrès, même si, comme l’a dit antennes brunoy vigilance, ça porte atteinte à notre santé. Dans 30 ans nos petits-enfants seront cancéreux dès la naissance ! Qui plus est, ce genre de compteur automatique nous amène encore et toujours plus près de la déshumanisation de notre société. Heureusement que dans ma belle ville de Montpelier, on puisse encore résilier ses abonnements d’électricité face à un humain et non à une machine ! http://www.quelle-transition-energetique.fr/

    J'aime

  3. Salut ! Aupry, vous m’excuserez, mais dans ce monde le progrès n’a cessé de nous amener vers de nouvelles découvertes plus intéressantes les unes que les autres, et si on vous écoutait, nous serions encore à l’age de pierre. Que les compteurs Linky soient bourrés de méchantes ondes mauvaises pour la santé c’est peut-être moche, mais avouez que c’est aussi grâce aux « machines » que vous avez pu partager au monde entier votre désarroi face à Linky. Comment un lyonnais comme moi, accro à EDF, pourrait avoir une liste optimale des artisans de ma région sans Internet ? http://www.assisesdesdechets.com/

    Bonne journée.

    Pep’

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s